On n’apprend pas les chansons dans les livres

Chants populaires italiens, marionnettes, ombres, vidéo

Conception, scénographie, jeu, chant : Evelyne et Sylvie Lohr
Aide à la production : Théâtre de l’Evre

Deux vieux italiens, Pepino et Nina, évoquent une vie de labeur et d’émigration, où l’allégresse s’efforce de faire oublier la dureté de l’existence. Les chants populaires rythment et accompagnent ce quotidien, tout comme les moments marquants, la naissance et la mort, le travail et l’amour, la souffrance et la joie.

Ces chants ont été collectés peu avant leur oubli, programmé par les transformations définitives dans les modes de vie et de production aux lendemains de la Seconde guerre mondiale.
Ils connaissent depuis une seconde vie, dédiée à la survie d’une culture populaire moins uniformisée, à l’heure de l’inflation médiatique et de la culture de masse.

Ainsi, le récit de ces deux personnages aidé du jeu d’ombre, de projections d’images ou d’extraits de films, nous font voyager à travers l’Italie et ses paysages, sa vie quotidienne, son labeur, cherchant à restituer le contexte perdu de ces chants et participer ainsi à leur transmission.

Durée : 1 h 10
Tout public à partir de 7 ans
Jauge : 100 places